[Photos] Hellfest 2014

Jour 1

Date : Vendredi 20 juin 2017
Groupes : Therapy?
Sepultura
Iron Maiden
Slayer
Septicflesh
Compte-rendu : Hellfest – 20/06/2014

Jour 2

Date : Samedi 21 juin 2017
Groupes : Soulfly
Deep Purple
Aerosmith
Phil Anselmo & The Illegals
Compte-rendu : Hellfest – 21/06/2014

Jour 3

Date : Dimanche 22 juin 2017
Groupes : Lofofora
Tagada Jones
Angra
Alter Bridge
Emperor
Black Sabbath
Opeth
Compte-rendu : Hellfest – 22/06/2014

Décors

Clisson

Hellfest – 20/06/2014

Festival : Hellfest
Groupes : Iron Maiden
Septicflesh
Slayer
Sepultura
Date : Vendredi 20 juin 2014
Ville : Clisson

1400 kilomètres. C’est la distance que j’ai parcourue pour venir au Hellfest cette année. Je n’avais jamais fait autant de route pour venir uniquement pour un événement musical. Il fallait que cela vaille le coup et le coût pour se rompre le cou dans le pogo clissonnais.

hellfest1_img1L’affiche ne laissait aucun doute là-dessus. Je l’avais déjà évoqué dans un précédent article : cette neuvième édition allait être un nouveau palier en sortant un brelan d’as pour les têtes d’affiche. Si l’on compte les autres rois et jokers de cette main infernale, on obtient toutes les raisons pour que je fasse tapis et vienne de Prague jusqu’à Clisson. Le risque était faible, la mise était grosse et assurée, et le festival a tenu son pari.

Lire la suite

Gojira

gojira_img1

De gauche à droite : J. Duplantier, C. Andreu, J-M. Labadie, M. Duplantier

Cocorico ! Les métalleux français le savent : notre pays n’est pas la première nation de métal. Cependant, nous pouvons nous enorgueillir d’avoir un groupe de talent qui s’est petit à petit imposé sur la scène internationale. Gojira est pour moi l’un des groupes actuels les plus ingénieux et puissants, et ce n’est pas par chauvinisme que je dis ça.

Leur nationalité française et leurs textes traitant de la nature donnent un certain exotisme qui les ont fait remarquer à l’étranger dans le monde du metal et leur donne une identité propre. Leur style est difficile à définir, empruntant aux musiques tribales et au death metal, alors que les membres préfèrent dire qu’ils font « de la musique » tout simplement, du fait de leurs influences dépassant les frontières du metal.

J’ai connu ce groupe vers 2006 avec leur album From Mars To Sirius. C’est l’un des premiers groupes que j’ai écouté avec un chant guttural sans que cela ne me dérange. Il a aussi été le groupe de mes premières fois en live : mon premier concert en salle, mon premier pogo, mon premier slam. Leur musique dense et intense fait que je ne me suis jamais lassé de les écouter au fil des années, ni d’aller les voir en concert.

Lire la suite