Red Hot Chili Peppers – The Getaway

Le départ du guitariste John Frusciante m’avait fait P1020727perdre intérêt dans les Red Hot Chili Peppers, affectés dans l’harmonie entre les quatre musiciens et leurs personnalités.

J’avais soigneusement snobé l’album I’m With You, enregistré avec Josh Klinghoffer, remplaçant de Frusciante qui travaillait déjà dans l’ombre avec les Red Hot et avait déjà collaboré avec l’ancien guitariste sur ses projets solos.

Cinq ans après I’m With You, les Californiens sont de retour avec The Getaway, un nouvel album suivi d’une tournée. Le premier single, Dark Necessities, m’avait transporté à la première écoute et continue toujours, et je sentais l’envie de voir ce groupe un jour en concert. J’ai donc acheté un billet ainsi que l’album pour connaître le groupe tel qu’il était en 2016, 25 ans après Blood Sugar Sex Magik et 18 ans après Californication.

La pochette très réussie de l’album est une peinture de l’artiste Kevin Peterson, dans laquelle les quatre musiciens se sont reconnus : l’ours serait Chad Smith, la fille serait Josh Klinghoffer, le raton-laveur serait Flea et le corbeau, Anthony Kiedis.

Lire la suite

Haken – Affinity

Haken est un nom qui était sur les lèvres de tous les aficionados de Dream Theater, comme un nouveau grand cru de metal progressif. Le groupe de John Petrucci et de Mike Portnoy a fait des émules et a inspiré toute une génération de progeux techniques. Les groupes ont pullulé dans cette veine, et Haken fait partie de ceux dont l’ombre de Dream Theater flotte toujours aux alentours.

Ne pouvant échapper aux éloges faites à ce groupe anglais, je n’ai pas manqué d’écouter leurs morceaux, sans jamais vraiment accroché malgré mes efforts. La voix du chanteur m’a toujours coupé dans mon élan.

affinity_img1C’est la sortie de leur récent album Affinity qui m’a donné une vraie occasion d’accrocher à leur musique. Il s’agit du premier album enregistré après le départ du bassiste Thomas MacLean, sans compter l’E.P Restoration. Le succès critique de l’album précédent, The Mountain, avait fait monter l’attente pour ce groupe connu pour la qualité homogène de ses disques.

Contrairement aux précédents albums écrits majoritairement par le guitariste Richard Henshall, la composition a été réalisée par l’ensemble du groupe. Bien que les auteurs soient un peu frileux pour parler de concept album, les thèmes de l’informatique, de l’évolution de la machine et du rapport avec l’humain sont forts et récurrents à travers tout le disque. L’univers du logiciel et l’esthétique très années 80 de l’album, autant visuellement que musicalement, évoquent un univers geek assez charmant.

Lire la suite

The Charm The Fury – A Shade Of My Former Self

On découvre parfois des groupes par le plus grand des hasards. C’est une errance sur des photos de concerts professionnelles sur internet qui m’a amené à écouter la musique de The Charm The Fury.

Je ne suis pas fan de prime abord des groupes à chanteuses qui n’offrent souvent que du cliché creux, malheureusement. Toutefois, j’ai un immense respect pour les musiciennes avec un style musical qui n’est pas caché par l’esthétique et qui remet à leur place les mecs encore bien majoritaires dans ce milieu viril qu’est le metal.

Caroline Westendorp est bien de celles qui ont une attitude bien badass, une présence vocale et scénique qui envoie du lourd et renvoie les lourdaux machos chez leurs mères.

Ma curiosité m’a poussé vers les clips de cette formation néerlandaise. P1010066Les morceaux étaient ultra accrocheurs, et j’ai creusé le filon jusqu’à écrire cette chronique. C’est un jeune groupe de metalcore qui n’a, à ce jour, sorti qu’un seul album : A Shade Of My Former Self.

Là encore, le metalcore n’est pas ma tasse de thé, de par ses écarts souvent grossiers et superficiels. Il faut parfois ravaler ses préjugés pour séparer le bon grain de l’ivraie et apprécier le gros son.

Lire la suite

[Photos] David Gilmour – 25/06/2016

Groupe : David Gilmour
Date : Samedi 25 juin 2016
Lieu : Plac Wolności
Ville : Wroclaw
Compte-rendu : David Gilmour – 25/06/2016

David Gilmour – Wroclaw – 25/06/2016

Groupe : David Gilmour
Date : Samedi 25 juin 2016
Lieu : Plac Wolności
Ville : Wroclaw

Il y a des événements qu’on ne peut pas louper. N’ayant pas pu jamais voir Pink Floyd en concert, ce qui n’arrivera plus depuis la mort du grand claviériste morose Rick Wright, je ne pouvais que me tourner vers l’âme encore active de ce que j’aime chez ce groupe : son guitariste et chanteur, David Gilmour. P1020359L’autre entité active du groupe défunt, le bassiste Roger Waters, a certes fait une tournée récente centrée sur leur album mythique The Wall, documentée dans le film éponyme. Cependant, j’ai toujours préféré les pièces plus collaboratives de Pink Floyd aux créations mégalo de Waters.

David Gilmour ne tourne très peu, et chaque concert est un événement. Sa dernière tournée datait de 2006, mettant en avant son album On An Island, avant qu’il ne sorte un nouvel album, Rattle That Lock en 2015. Après une poignée de dates en Europe et en Amérique Latine, le guitariste anglais a tourné aux États-Unis avant un second leg européen dans les sites les plus classes qui puissent exister : le château de Chantilly et les arènes de Nîmes en France, le cirque maxime de Rome et l’amphithéâtre de Pompéi (où Pink Floyd avait enregistré en 1972 leur célèbre live sans public) en Italie, pour finir sur le Royal Albert Hall de Londres.

Avant cela, cette tournée européenne commençait par un concert en Pologne, à Wroclaw, nommée capitale de la culture 2016. C’est grâce à cette nomination que la ville a organisé cet événement musical majeur, se tenant sur la place de la Liberté, entre le forum national de musique et l’opéra. La prestation était même retransmise en direct à la télévision polonaise. Pour un fan expatrié à Prague, 300 kilomètres de là, il était nécessaire d’assister au concert, pour un prix dérisoire comparé à la nature du spectacle. L’occasion d’une ballade romantique dans une ville charmante.

P1020362

Lire la suite

[Photos] Steve Vai – 21/06/2016

Groupe : Steve Vai
Date : Mardi 21 juin 2016
Salle : Lucerna Music Bar
Ville : Prague
Compte-rendu : Steve Vai – 21/06/2016

Steve Vai – Prague – 21/06/2016

Groupe : Steve Vai
Date : Mardi 21 juin 2016
Salle : Lucerna Music Bar
Ville : Prague

P1020175Si la fête de la musique n’est pas célébrée en République Tchèque, il fallait que Steve Vai vienne fêter l’été avec son rock. Le guitariste virtuose était de passage à Prague à l’occasion d’un concert célébrant les 25 ans de son album phare, Passion & Warfare.

J’ai appris l’existence de ce concert quasiment par hasard, et il m’était impossible de passer à côté, d’autant plus que le rendez-vous avait lieu au Lucerna, salle aux allures de club où la proximité est garantie. Après un rendez-vous manqué au festival Guitare en scène en 2012, où Vai se produisait avec les G3, je n’avais pas eu l’occasion de croiser le rocker génial.

Pas de première partie ce soir-là. Steve Vai était seul à l’affiche. Avant l’ouverture des portes, la file de fans s’allongeait dans la galerie jusque dans la rue et le long du trottoir. De quoi intriguer les passants. Autant dire que beaucoup étaient venus prendre leur leçon de guitare.
Lire la suite