Dream Theater – Prague – 06/02/2017

Groupe : Dream Theater
Date : Lundi 6 février 2017
Lieu : Forum Karlin
Ville : Prague

Avertissement : cet article va sonner de manière très personnelle. Il est vrai que je livre déjà des impressions très subjectives sur ce blog, mais là, ce compte-rendu de concert sera loin d’être une rédaction objective et informative. Ça risque de verser dans les ressentis passionnels.

Mon rapport avec Dream Theater est un peu chaviré. J’ai commencé à écouter ce groupe il y a dix ans, avec une ardeur folle, similaire à bon nombre de fans aussi envoûtés par la musique du quintet américain. Il est longtemps resté mon groupe favori. Mais ma passion intense s’est affaiblie depuis la qualité médiocre de leurs derniers opus, mièvres et sans surprise. Ma dernière amertume remonte à leur album éponyme, et je ne me suis même pas donné la peine de me plonger dans leur concept album The Astonishing, dernier album à ce jour, qui sonnait incroyablement lourdingue.

P1070800Bien que l’actualité du groupe ne m’intéresse plus, je me replonge à loisir avec une certaine nostalgie sur tous les albums précédant Systematic Chaos. Les grands classiques tels qu’Images & Words, Awake et Train Of Thought s’écoutent encore avec une intense émotion, infaillible. J’avais d’ailleurs adoré l’interprétation en concert de vieux morceaux lors d’une prestation au format « An Evening With » en 2014 au Zénith de Paris qui m’avait procuré beaucoup d’émotions grâce aux titres datant des années 90.

Mais que voilà, pour satisfaire mon âme chagrinée, déçue et nostalgique : une tournée anniversaire, célébrant l’album Images & Words sorti il y a 25 ans en 1992. Malgré mon désintérêt amer pour Dream Theater, je ne pouvais louper cette occasion d’entendre mes morceaux préférés. Si leurs esprits créatifs ne m’attirent plus, ils restent tout de même de très bons interprètes, et je voulais leur donner une chance.

Lire la suite

Scarface

In this country, you gotta make the money first. Then when you get the money, you get the power. Then when you get the power, then you get the women.

scarface_img1Les mythes ont la vie dure. Critiqué à sa sortie par le petit monde d’Hollywood pour sa violence visuelle et verbale, Scarface est depuis passé au statut de film culte, et nul ne saurait remettre en cause ce titre. Son influence sur la culture populaire est encore aujourd’hui énorme.

Ce film de gangster est le remake du long-métrage éponyme d’Howard Hawke sorti en 1932, à l’époque critiqué pour sa présumée glorification du personnage d’Al Capone. L’un des plus célèbres rôles d’Al Pacino, le personnage de Tony Montana, pose également des ambiguïtés sur la glorification du gangster, en particulier lorsqu’on connaît l’impact du film sur le milieu mafieux.

Lire la suite

[Photos] Alter Bridge – 10/12/2016

Groupe : Alter Bridge
Date : Samedi 10 décembre 2016
Salle : Zenith
Ville : Munich
Compte-rendu : Alter Bridge – 10/12/2016

Alter Bridge – The Last Hero

P1060962Trois ans après la sortie de l’album Fortress, très réussi, Alter Bridge continue sur sa lancée en parallèle des projets de ses leaders. Myles Kennedy chante toujours aux côtés de Slash, et Mark Tremonti s’est davantage investi dans sa carrière solo avec la sortie de deux albums en 2015 et 2016.

Cette créativité prolifique ne semble pas impacter Alter Bridge, qui a sorti fin 2016 un cinquième album : The Last Hero. Le disque aborde des thèmes plus sombres comme la crainte de l’abandon des politiques et le climato-scepticisme, tandis que sa sortie concorde avec l’élection de Donald Trump aux États-Unis.

Lire la suite

Alter Bridge + Gojira – Munich – 10/12/2016

Groupe : Alter Bridge
Date : Samedi 10 décembre 2016
Lieu : Zenith
Ville : Munich
Première
partie :
Gojira
Like A Storm

ab-gojira-munich_photo1C’est une affiche qui peut paraître étonnante : le metal alternatif à la Nickelback d’Alter Bridge aux côtés du death progressif organique de Gojira. Les fans des uns se bouchent le nez pendant que ceux des autres parlent de trahison. Cette rencontre n’a pas pourtant rien d’une coïncidence, car le chanteur américain Myles Kennedy est fan des frenchies écolo qui eux, ont toujours souhaité dépasser les frontières et proposer leur musique intestine à un public non spécialisé, étranger aux musiques extrêmes.

Pour ma part, je n’y ai vu que l’occasion de voir en une soirée deux groupes que j’adore. Gojira ne passait pas par Prague pour la tournée européenne de leur dernier album Magma, et je n’avais vu Alter Bridge qu’au Hellfest (en 2011 et en 2014) jusqu’ici. J’ai aussi profité de l’événement pour visiter la capitale bavaroise de Munich avec mon Alsacienne.
Lire la suite

Opeth – Sorceress

P1060948La troupe suédoise de metalleux reconvertis au rock progressif poursuit ses explorations dans des influences d’une décennie passée (les années 70). Après deux albums où Opeth s’est écarté du style death metal qui a fait sa renommée, son commandant Mikael Akerfeldt ne compte apparemment pas s’arrêter là. Au risque de vous gâcher la surprise, ce nouvel album reprend le style de son très bon prédécesseur Pale Communion, sans chant guttural donc.

Sorceress a été composé presque intégralement par Akerfeldt et enregistré aux Pays de Galles comme le précédent. C’est toutefois le premier album depuis Ghost Reveries qui n’est pas produit sous l’écurie Roadrunner. Le douzième album d’Opeth est produit sous leur propre label Moderbolaget suite à un contrat signé avec Nuclear Blast.

La pochette est toujours signée du créateur Travis Smith et illustre remarquablement le thème principal de l’album : les aspects négatifs de l’amour, comme la jalousie, les coups bas et la paranoïa. Le paon trônant sur des cadavres avec le sang au bec est encore très bien trouvé par l’artiste pour décrire l’allure noble de la musique d’Opeth, qui cache son côté malsain derrière de beaux ornements. Le personnage de la sorcière va à ravir à l’esthétique du groupe.

Lire la suite

[Photos] Placebo – 08/11/2016

Groupe : Placebo
Date : Mardi 8 novembre 2016
Salle : Forum Karlin
Ville : Prague
Compte-rendu : Placebo – 08/11/2016

Placebo – Prague – 08/11/2016

Groupe : Placebo
Date : Mardi 8 novembre 2016
Lieu : Forum Karlin
Ville : Prague
Première
partie :
The Joy Formidable

Nouvel épisode dans la série « Souvenirs d’adolescence », et celui-là est de taille. Placebo est le premier groupe que j’ai commencé à P1060852écouter attentivement et qui m’a ouvert à la musique à 12 ans. Leurs premiers albums jusqu’à Sleeping With Ghosts sont les premiers qu’on m’a offert et que j’ai usé en écoutant, chantant par-dessus avec une raquette pour mimer une guitare.

Il avait été annoncé que Placebo allait jouer à Prague dans le cadre d’une tournée célébrant leur vingt ans de carrière. Je me suis dit que c’était l’occasion d’entendre de vieilles chansons. Depuis l’époque où j’écoutais leur musique, le groupe a sorti trois albums et changé leur batteur emblématique Steve Hewitt. J’avais suivi de loin leur progression.

En parallèle de cette tournée anniversaire, une compilation intitulée A Place For Us To Dream retraçant leur carrière en deux disques a vu le jour. J’ai évité tout indice concernant la setlist pour profiter des surprises du concert.
Lire la suite

Irlande du Nord

Chaussée des géants