Hellfest – 16/06/2017

Festival : Hellfest
Groupes : Les Ramoneurs de menhirs
Tagada Jones
Electric Wizard
Red Fang
Tyr
Evergrey
Animals As Leaders
Textures
Myrath
Sidilarsen
Date : Vendredi 16 juin 2017
Ville : Clisson

P1080511Il y a dix ans, j’assistais à mon premier festival de musique metal, et mes premiers concerts du style. C’était à l’édition 2007 du Hellfest, quand j’avais 15 ans. La première d’une longue série. Après y avoir assisté en 2008, 2010, 2011, 2012, 2014, j’étais prêt à y revenir pour la septième fois en 2017, la onzième édition du festival, héritier du Fury Fest, toujours organisé par Ben Barbaud.

Comme en 2014, je revenais spécialement de Prague pour y assister. L’affiche était particulièrement riche et intéressante. De quoi faire le plein de musique metal pendant un week-end à la météo radieuse, voire caniculaire.

Lire la suite

Gojira – Prague – 07/06/2017

Groupe : Gojira
Date : Mercredi 7 juin 2017
Salle : Lucerna Music Bar
Ville : Prague
Première
partie :
Atari Terror

Ce mois de juin s’annonce mouvementé : deux concerts à Prague (Gojira et Foo Fighters) et un festival metal en France (le fameux Hellfest, ma septième édition). Le concert de Rammstein fin mai avait déjà ouvert le marathon metal.

J’avais vu Gojira aux quatre coins de la Bretagne, presque littéralement (Nantes, Lorient, Vannes, Rennes), puis récemment à Munich en première partie d’Alter Bridge dans des conditions médiocres (son mauvais, visibilité nulle, public mou). J’ai donc sauté sur l’occasion de les revoir à Prague où ils passaient lors d’une tournée européenne, en tête d’affiche et dans une salle plus petite. Ambiance garantie !

gojira-prague-2017_img1

Lire la suite

[Photos] Dream Theater – 06/02/2017

Groupe : Dream Theater
Date : Lundi 6 février 2017
Salle : Forum Karlin
Ville : Prague
Compte-rendu : Dream Theater – 06/02/2017

Dream Theater – Prague – 06/02/2017

Groupe : Dream Theater
Date : Lundi 6 février 2017
Lieu : Forum Karlin
Ville : Prague

Avertissement : cet article va sonner de manière très personnelle. Il est vrai que je livre déjà des impressions très subjectives sur ce blog, mais là, ce compte-rendu de concert sera loin d’être une rédaction objective et informative. Ça risque de verser dans les ressentis passionnels.

Mon rapport avec Dream Theater est un peu chaviré. J’ai commencé à écouter ce groupe il y a dix ans, avec une ardeur folle, similaire à bon nombre de fans aussi envoûtés par la musique du quintet américain. Il est longtemps resté mon groupe favori. Mais ma passion intense s’est affaiblie depuis la qualité médiocre de leurs derniers opus, mièvres et sans surprise. Ma dernière amertume remonte à leur album éponyme, et je ne me suis même pas donné la peine de me plonger dans leur concept album The Astonishing, dernier album à ce jour, qui sonnait incroyablement lourdingue.

P1070800Bien que l’actualité du groupe ne m’intéresse plus, je me replonge à loisir avec une certaine nostalgie sur tous les albums précédant Systematic Chaos. Les grands classiques tels qu’Images & Words, Awake et Train Of Thought s’écoutent encore avec une intense émotion, infaillible. J’avais d’ailleurs adoré l’interprétation en concert de vieux morceaux lors d’une prestation au format « An Evening With » en 2014 au Zénith de Paris qui m’avait procuré beaucoup d’émotions grâce aux titres datant des années 90.

Mais que voilà, pour satisfaire mon âme chagrinée, déçue et nostalgique : une tournée anniversaire, célébrant l’album Images & Words sorti il y a 25 ans en 1992. Malgré mon désintérêt amer pour Dream Theater, je ne pouvais louper cette occasion d’entendre mes morceaux préférés. Si leurs esprits créatifs ne m’attirent plus, ils restent tout de même de très bons interprètes, et je voulais leur donner une chance.

Lire la suite

Opeth – Sorceress

P1060948La troupe suédoise de metalleux reconvertis au rock progressif poursuit ses explorations dans des influences d’une décennie passée (les années 70). Après deux albums où Opeth s’est écarté du style death metal qui a fait sa renommée, son commandant Mikael Akerfeldt ne compte apparemment pas s’arrêter là. Au risque de vous gâcher la surprise, ce nouvel album reprend le style de son très bon prédécesseur Pale Communion, sans chant guttural donc.

Sorceress a été composé presque intégralement par Akerfeldt et enregistré aux Pays de Galles comme le précédent. C’est toutefois le premier album depuis Ghost Reveries qui n’est pas produit sous l’écurie Roadrunner. Le douzième album d’Opeth est produit sous leur propre label Moderbolaget suite à un contrat signé avec Nuclear Blast.

La pochette est toujours signée du créateur Travis Smith et illustre remarquablement le thème principal de l’album : les aspects négatifs de l’amour, comme la jalousie, les coups bas et la paranoïa. Le paon trônant sur des cadavres avec le sang au bec est encore très bien trouvé par l’artiste pour décrire l’allure noble de la musique d’Opeth, qui cache son côté malsain derrière de beaux ornements. Le personnage de la sorcière va à ravir à l’esthétique du groupe.

Lire la suite

Haken – Affinity

Haken est un nom qui était sur les lèvres de tous les aficionados de Dream Theater, comme un nouveau grand cru de metal progressif. Le groupe de John Petrucci et de Mike Portnoy a fait des émules et a inspiré toute une génération de progeux techniques. Les groupes ont pullulé dans cette veine, et Haken fait partie de ceux dont l’ombre de Dream Theater flotte toujours aux alentours.

Ne pouvant échapper aux éloges faites à ce groupe anglais, je n’ai pas manqué d’écouter leurs morceaux, sans jamais vraiment accroché malgré mes efforts. La voix du chanteur m’a toujours coupé dans mon élan.

affinity_img1C’est la sortie de leur récent album Affinity qui m’a donné une vraie occasion d’accrocher à leur musique. Il s’agit du premier album enregistré après le départ du bassiste Thomas MacLean, sans compter l’E.P Restoration. Le succès critique de l’album précédent, The Mountain, avait fait monter l’attente pour ce groupe connu pour la qualité homogène de ses disques.

Contrairement aux précédents albums écrits majoritairement par le guitariste Richard Henshall, la composition a été réalisée par l’ensemble du groupe. Bien que les auteurs soient un peu frileux pour parler de concept album, les thèmes de l’informatique, de l’évolution de la machine et du rapport avec l’humain sont forts et récurrents à travers tout le disque. L’univers du logiciel et l’esthétique très années 80 de l’album, autant visuellement que musicalement, évoquent un univers geek assez charmant.

Lire la suite

[Photos] David Gilmour – 25/06/2016

Groupe : David Gilmour
Date : Samedi 25 juin 2016
Lieu : Plac Wolności
Ville : Wroclaw
Compte-rendu : David Gilmour – 25/06/2016

David Gilmour – Wroclaw – 25/06/2016

Groupe : David Gilmour
Date : Samedi 25 juin 2016
Lieu : Plac Wolności
Ville : Wroclaw

Il y a des événements qu’on ne peut pas louper. N’ayant pas pu jamais voir Pink Floyd en concert, ce qui n’arrivera plus depuis la mort du grand claviériste morose Rick Wright, je ne pouvais que me tourner vers l’âme encore active de ce que j’aime chez ce groupe : son guitariste et chanteur, David Gilmour. P1020359L’autre entité active du groupe défunt, le bassiste Roger Waters, a certes fait une tournée récente centrée sur leur album mythique The Wall, documentée dans le film éponyme. Cependant, j’ai toujours préféré les pièces plus collaboratives de Pink Floyd aux créations mégalo de Waters.

David Gilmour ne tourne très peu, et chaque concert est un événement. Sa dernière tournée datait de 2006, mettant en avant son album On An Island, avant qu’il ne sorte un nouvel album, Rattle That Lock en 2015. Après une poignée de dates en Europe et en Amérique Latine, le guitariste anglais a tourné aux États-Unis avant un second leg européen dans les sites les plus classes qui puissent exister : le château de Chantilly et les arènes de Nîmes en France, le cirque maxime de Rome et l’amphithéâtre de Pompéi (où Pink Floyd avait enregistré en 1972 leur célèbre live sans public) en Italie, pour finir sur le Royal Albert Hall de Londres.

Avant cela, cette tournée européenne commençait par un concert en Pologne, à Wroclaw, nommée capitale de la culture 2016. C’est grâce à cette nomination que la ville a organisé cet événement musical majeur, se tenant sur la place de la Liberté, entre le forum national de musique et l’opéra. La prestation était même retransmise en direct à la télévision polonaise. Pour un fan expatrié à Prague, 300 kilomètres de là, il était nécessaire d’assister au concert, pour un prix dérisoire comparé à la nature du spectacle. L’occasion d’une ballade romantique dans une ville charmante.

P1020362

Lire la suite

[Photos] Steve Vai – 21/06/2016

Groupe : Steve Vai
Date : Mardi 21 juin 2016
Salle : Lucerna Music Bar
Ville : Prague
Compte-rendu : Steve Vai – 21/06/2016

Steve Vai – Prague – 21/06/2016

Groupe : Steve Vai
Date : Mardi 21 juin 2016
Salle : Lucerna Music Bar
Ville : Prague

P1020175Si la fête de la musique n’est pas célébrée en République Tchèque, il fallait que Steve Vai vienne fêter l’été avec son rock. Le guitariste virtuose était de passage à Prague à l’occasion d’un concert célébrant les 25 ans de son album phare, Passion & Warfare.

J’ai appris l’existence de ce concert quasiment par hasard, et il m’était impossible de passer à côté, d’autant plus que le rendez-vous avait lieu au Lucerna, salle aux allures de club où la proximité est garantie. Après un rendez-vous manqué au festival Guitare en scène en 2012, où Vai se produisait avec les G3, je n’avais pas eu l’occasion de croiser le rocker génial.

Pas de première partie ce soir-là. Steve Vai était seul à l’affiche. Avant l’ouverture des portes, la file de fans s’allongeait dans la galerie jusque dans la rue et le long du trottoir. De quoi intriguer les passants. Autant dire que beaucoup étaient venus prendre leur leçon de guitare.
Lire la suite