Valérian et la Cité des mille planètes

After years of peace and prosperity, an unknown force wants us to destroy all we have created.

VALERIAN_Int'l Payoff France_120x160 @25%.indd

C’est le film français (voire européen) le plus cher jamais réalisé, avec un budget d’un peu moins de 200 millions d’euros. Une somme qui s’aligne sur les chiffres des superproductions d’Hollywood. Et c’est le plus américain des réalisateurs français, Luc Besson, qui est à l’origine de ce projet titanesque pour revenir aux sources de l’inspiration des grandes épopées galactiques comme Star Wars. Valérian et la Cité des mille planètes est l’adaptation de la bande dessinée Valérian et Laureline créée par Pierre Christin et Jean-Claude Mézières et qui a bercé la jeunesse de Besson.

Son précédent film de science-fiction Le Cinquième élément s’inspirait déjà de cet univers et était également similaire en termes de production, avec un casting anglophone et un budget colossal. Ce film avait été un succès autant en France qu’à l’international. Il restait à voir si Valérian pouvait égaler ce succès commercial et artistique.

Lire la suite

La La Land

How are you gonna be a revolutionary if you’re such a traditionalist? You hold onto the past, but jazz is about the future.

la la land_img2C’est le nouveau succès populaire et critique du début d’année 2017, la nouvelle coqueluche hollywoodienne du public. Après le brillant Whiplash, le jeune réalisateur américain Damien Chazelle est l’auteur de La La Land, un film aux allures de comédie-musicale porté par le duo vedette Emma Stone et Ryan Gosling.

Ce film dans la pure veine hollywoodienne a reçu l’approbation du public, enchanté par l’histoire d’amour à la fois moderne et rétro, ainsi que de l’Académie. Récompensé par six Oscars, La La Land rappelle qu’Hollywood aime se contempler et s’auto-congratuler.

Au-delà de l’agitation mondaine des récompenses, que penser de ce nouveau long-métrage populaire ? Que nous raconte ce conte musical ?

Lire la suite

Scarface

In this country, you gotta make the money first. Then when you get the money, you get the power. Then when you get the power, then you get the women.

scarface_img1Les mythes ont la vie dure. Critiqué à sa sortie par le petit monde d’Hollywood pour sa violence visuelle et verbale, Scarface est depuis passé au statut de film culte, et nul ne saurait remettre en cause ce titre. Son influence sur la culture populaire est encore aujourd’hui énorme.

Ce film de gangster est le remake du long-métrage éponyme d’Howard Hawke sorti en 1932, à l’époque critiqué pour sa présumée glorification du personnage d’Al Capone. L’un des plus célèbres rôles d’Al Pacino, le personnage de Tony Montana, pose également des ambiguïtés sur la glorification du gangster, en particulier lorsqu’on connaît l’impact du film sur le milieu mafieux.

Lire la suite

The Neon Demon

Beauty is not everything, it’s the only thing

neon-demon_img1Retour à Los Angeles pour Nicolas Winding Refn après une aventure en Thaïlande, où le réalisateur avait tourné Only God Forgives. Doit-on s’attendre à un retour au style de Drive ? Rien n’est moins sûr.

J’avais déjà indiqué dans la dernière chronique du cinéaste qu’il ne fallait voir dans Drive qu’un écart populaire pour un auteur qui est habitué aux sorties de route artistiques. Nostalgiques, les critiques et la Croisette n’ont pas tardé à faire la moue.

La bizarrerie de NWR a trouvé un nouveau décor pour le nouveau film The Neon Demon : l’univers vorace du mannequinat. Fort de thèmes critiques et de personnages féminins puissants, le réalisateur admettait avoir fait un film « féministe ». Aveu ou sarcasme ?

Lire la suite

Le Fils de Saul

Rabbi?

saul-fia_img1Lauréat du Grand Prix au festival de Cannes et de l’Oscar du meilleur film étranger, Le Fils de Saul est un film hongrois, réalisé par László Nemes dont c’est le premier film. L’auteur co-signe l’écriture du film avec la française Clara Royer.

Refusé par les producteurs hexagonaux, le film a dû assurer une production 100% hongroise. Le frilosité française n’a pas empêché le succès critique du film, salué par l’auteur de Shoah Claude Lanzmann qui n’a jamais plébiscité la fiction pour traiter ce sujet.

Le film traite avec réalisme du quotidien de prisonniers du Sonderkommando d’Auschwitz-Birkenau, forcés à procéder à la solution finale, à nettoyer les chambres à gaz, à se débarrasser des corps, à récupérer les biens des morts et à guider les suivants.
Lire la suite

The Revenant

revenant_img1

I ain’t afraid to die anymore. I’d done it already.

Alors que la sélection des Oscars était sujette à la controverse par son manque de diversité, le film cumulant le plus de nominations était réalisé par un Mexicain et faisait apparaître le racisme envers les Amérindiens. The Revenant est le sixième long-métrage d’Alejandro G. Iñárritu, sorti peu de temps après Birdman. Il est l’adaptation d’un roman de Michael Punke et inspiré de l’aventure du trappeur Hugh Glass dans le Dakota du Sud.

La performance saluée et récompensée de Leonardo DiCaprio, la réalisation dramatique d’Iñárritu, la couverture médiatique autour des Oscars et les critiques élogieuses de ce film en ont fait un des événements marquants de la sortie cinématographique du début 2016 que je ne pouvais manquer.
Lire la suite

Le Tout Nouveau Testament

Dieu existe. Il habite à Bruxelles.

tout-nouveau-testament_img1Dieu existe, c’est le nouveau postulat de Jaco Van Dormael dans son quatrième film Le Tout Nouveau Testament sorti en 2015. Son portrait du Tout-Puissant est toutefois loin de celui des évangiles. Le réalisateur réécrit ses propres versets sacrés dans un film, six ans après l’alambiqué Mr. Nobody.

Jaco Van Dormael est loin d’être le réalisateur le plus prolifique de l’histoire du cinéma. Quatorze ans séparent Le Huitième Jour et Mr. Nobody. Le Tout Nouveau Testament n’est que son quatrième film et inclut une distribution franco-belge de qualité. Son dernier film a été projeté lors du festival de Cannes en 2015 et a été nominé aux Oscars dans la catégorie Meilleur film étranger.

Lire la suite

Les Huit Salopards

One of them fellas is not what he says he is.

hateful-eight_img0
Le chiffre huit semble importer à Quentin Tarantino. Son huitième film s’intitule Les Huit Salopards. Il est à noter qu’il s’agit du premier long métrage de Tarantino dont le titre est traduit en France. Cette traduction peut faire référence au western Les Sept Mercenaires ou au film de guerre Les Douze Salopards.

Ce nouveau film sorti début 2016 est bien un western, comme l’était Django Unchained. C’est une énième référence à un genre américain ou italien (le fameux western spaghetti) dont Tarantino raffole. Si le cinéaste américain aime prendre des libertés avec les genres, comme dans son précédent film, ce film paraît plus traditionnel, avec le grand Ennio Morricone à la musique, même si le style côtoie le film d’horreur ou la pièce de théâtre.

Après que le scénario ait fuité il y a deux ans, le film aurait pu ne jamais voir le jour, compte tenu de la frustration du réalisateur. Qu’avons-nous failli louper ?

Lire la suite

Roger Waters The Wall

It’s just another brick on the wall

the-wall_img1

The Wall, l’album de Pink Floyd sorti en 1980, est un des albums concept les plus emblématiques de l’histoire du rock. Il n’en demeure pas moins à mes yeux l’album le plus surestimé du groupe, aux côtés de The Dark Side Of The Moon, autre disque mythique. Ça, c’est dit.

En tant que rock opéra, The Wall a été interprété en concert par Pink Floyd de manière toujours spectaculaire. En 1990, après la dissolution du groupe, Roger Waters l’a joué accompagné de nombreux invités (dont Scorpions, Marianne Faithfull, Sinéad O’Connor) dans un contexte historique, entre la Potsdamer Platz et la porte de Brandebourg, là où le mur de Berlin avait été abattu quelques mois plus tôt.

Toujours en solitaire, Roger Waters s’est embarqué en 2010 dans une tournée phénoménale et ambitieuse, intitulée The Wall Live. Les concerts mettaient en scène le spectacle d’origine avec la construction du mur au fil de la soirée pendant que le groupe interprétaient chaque piste de l’album. Roger Waters incarnait le rôle principal, jouant le personnage de l’histoire comme acteur, chanteur et bassiste. Cette tournée, très impressionnante en termes de moyens et d’effets scéniques, étalée sur trois ans, fut un véritable succès.

Pour immortaliser cette tournée, un film intitulé Roger Waters The Wall a vu le jour. Il présente des images du concert, captées sur plusieurs dates de la tournée, ainsi que des images du périple mémoriel de Waters sur les traces de son père, jusqu’à Anzio en Italie, où il est mort au combat pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Lire la suite

Retour vers le futur

retour-vers-le-futur_img1

Great Scott!

On se demandait tous bien à quoi ressemblerait le monde le 21 octobre 2015 en regardant le deuxième film de la saga Retour vers le futur. Maintenant que ce jour est arrivé, on a enfin la réponse à notre question.

Les voitures volent-elles ? Est-ce que les chaussures se lacent toutes seules ? Y a-t-il un film Les Dents de la mer 19 avec un requin en 3D ? Les prévisions météorologiques sont-elles précises à la seconde près ? Peut-on faire du hover board et acheter une veste auto-séchante ajustable sur mesure ? Le futur de Marty McFly n’est pas exactement aussi fun que le présent que nous vivons. Il a toutefois pu inspirer toute une génération de savants fous et de nerds fans de la trilogie.

Je me rappelle avoir passé en boucle cette série de films. De manière très logique, j’avais vu le deuxième film avant de voir le premier et enfin le troisième. Inévitablement, j’avais trouvé beaucoup de réponses à mes questions en visionnant le premier pour la première fois. Revenir à présent sur cette série du passé me fait aussi voyager dans le temps, avec de bons souvenirs. Petit retour vers cette trilogie rétro.

Lire la suite